Nami

Bianca Bellova
Traduit du tchèque par Christine Laferrière

nami_livre
  • Parution le 23 août 2018
  • ISBN 978-2-37561-107-4
  • 19.50 € - 256 pages

Un roman d'initiation, une quête, une fable écologique

Voici l’histoire d’un jeune garçon qui grandit sur les rives d’un lac en train de s’assécher, quelque part au bout du monde…
Un village de pêcheurs. Un rivage qui recule de manière inquiétante. Les hommes ont de la vodka, les femmes des soucis, les enfants de l’eczéma. Nami, lui, n’a rien, hormis sa grand-mère aux mains immenses. Mais il a aussi un destin devant lui, un premier amour, et tout ce qui suit. Cependant, quand une vie commence à la toute fin du monde, elle peut peut-être finir à son début. Cette histoire est aussi vieille que l’humanité. Pour son héros, jeune garçon qui se lance dans sa quête avec pour seules armes son obstination et le manteau qui appartenait à son grand-père, il s’agit d’un pèlerinage.
Magnifique roman d’initiation, Nami est aussi une légende contemporaine autour du courage et du destin.

Coup de coeur Lionel librairie des SignesLib Actes sud, Arles, Jean Grazzini

« Dans une Asie centrale sinistrée, autour d’une mer d’Aral jamais nommée qui se réduit comme peau de chagrin en distillant ses miasmes, l’odyssée d’un adolescent en quête d’origines ». François Rahier, Sud-Ouest Dimanche

« Une lecture inoubliable. » Le Capharnaüm éclairé

« Nami est un grand roman que j’emporterai partout avec moi pour le glisser entre toutes les mains. » Nyctalopes

« Un lac qui s’assèche, perd ressource et magie dans un désastre écologique apocalyptique. À partir de ce décor à l’atmosphère si finement captée, la vie d’un enfant se déploie. Nami se pare des atours d’un conte contemporain, sans grand espoir. Par ce roman froidement fascinant, Bianca Bellova entraîne dans une jolie hallucination, difficilement situable, aux confins du cauchemar soviétique. » La Viduité

Bianca Bellova « frappe un grand coup avec ce texte âpre et fort… Véritable roman d’initiation, quête acharnée d’un enfant (…), Nami est une fable noire et saisissante, universelle ». Unwalkers

« Un roman d’une beauté et d’une pureté des plus touchantes, un texte magnifique. » Jean, librairie Actes Sud à Arles

 » Un roman d’apprentissage, picaresque, plein de charme, léger même dans ses aspects dramatiques et porté par une écriture simple non dénuée d’une certaine verve langagière. « Nami » exhale une saveur foncièrement d’Europe centrale qui désoriente et intrigue.  » Lionel, librairie des signes à Compiègnes

 

À découvrir aussi

L'autre ville