Bretzel Blues

Rita Falk
Traduit de l'allemand par Brigitte Lethrosne / Nicole Patilloux

bretzelblues_ritaf_2018
  • Parution le 18 janvier 2018
  • ISBN 978-2-37561-008-4
  • 19,50 € - 256 pages

Un polar rural délirant made in Bavière

En ce moment, ça marche impeccable entre le commissaire flemmard Franz Eberhofer et Susie, et la porcherie qu’il rénove est pratiquement habitable. Mais voilà que les événements se précipitent à Niederkaltenkirchen: quelqu’un a tagué en rouge sur la maison du directeur du collège M. Höpfl « Crève, sale porc ! ». Le fonctionnaire disparaît plusieurs jours, revient sans explication, et la nuit même on retrouve son cadavre écrasé sur la voie ferrée. D’accord, le directeur n’aurait pas gagné un concours de popularité, mais est-ce une raison pour finir ainsi ?
Franz est furieux. Comme si cette enquête stressante ne suffisait pas, il se retrouve à garder l’affreux bébé de son frère, Léopold le libraire. Heureusement qu’il a sa Mémé déjantée et sa robuste cuisine pour se refaire une santé !

SUR « CHOUCROUTE MAUDITE »

« Langage fleuri, rebondissements bien arrosés, suspense loufoque et réflexions philosophiques désopilantes : Rita Falk déroule un récit fabuleusement délirant. Ou quand l’humour allemand bat les Monty Python sur leur terrain. En bonus, on a droit au top des recettes de la Mémé. Jawohl ! » L’Alsace 

« Aussi peu filtrée qu’une bière traditionnelle bavaroise, la Choucroute maudite, de l’Allemande Rita Falk, vous emmène dans le folklorique village de Niederkaltenkirchen, à quelques encablures de Munich. Décalé et truculent de bout en bout. » Le Matin

« Un ton décalé qui fait merveille, entre l’humour des frères Cohen et Arnaques, crimes et botanique. Ne passez pas à côté de cette enquête bavaroise hilarante !  » Sélection Librairies Ensemble

« San Antonio chez les Allemands, une vraie bouffée d’oxygène, un chien qui s’appelle « Louis II », un flic flemmard, beaucoup de bière et de charcuterie, une vraie enquête policière à la Krimi, une Mémé improbable, un humour incroyable… » Michel Dufranne, RTBF

« Cette Choucroute maudite, c’est du Pagnol en culotte de peau, l’accent bavarois pour remplacer celui de Marius ou César. Un bon scénario, un policier original, à boire et à manger, que demander de plus ? Une écriture étonnante qui colle à ses personnages et une intrigue qui tient la route ? Il y a tout cela dans cette choucroute plus que copieuse mais légère à digérer ! » Quatre Sans Quatre

« On passe son temps à se gondoler entre le flic déprimé amateur de bonne chère et de bière, le papa allumé fumeur de joints qui ne sait comment montrer à son fils qu’il l’aime, les copains relous qui ne vous aident pas, la belle-sœur roumaine allumeuse et la mémé complètement sourde, obsédée par les promos de toutes sortes, amatrice de coups de kick-boxing dans les tibias des malheureux qui auraient le mauvais goût de la contredire ou de lui déplaire. » Le Capharnaüm éclairé

« Qu’est-ce qu’on se bidonne en sa compagnie ! Les anecdotes, ses histoires de cœur, ses virées au bar « Chez Wolfi »… tout est génial ! » Nyctalopes

« On se bidonne du début à la fin. » Démosthène et les pétroleuses

« Des saucisses, des bocks de bière, la luxuriante campagne bavaroise, le dialecte local, une mamie désopilante, des coupons de réduction, un enquêteur candide, maladroit, loufoque… nous voilà partis pour une franche rigolade. A lire d’urgence pour se détendre, pour découvrir une Allemagne déjantée, un polar rural délirant. » L’Influx

À découvrir aussi

choucroutemaudite-300x275