L'Assassinat d'Hicabi Bey

Alper Canigüz
Traduit du turc par Célin Vuraler

L' Assassinat d'Hicabi Bey
  • Parution le 22 mai 2014
  • ISBN 979-10-92145-23-6
  • 20 € - 256 pages

« Moi, Alper Kamu, cinq ans, détective. »

Alper Kamu est un curieux petit garçon qui s’est promis de résoudre un meurtre commis dans son quartier à Istanbul. Il a trouvé Ertan le Timbré à côté du cadavre encore chaud d’Hicabi Bey, policier à la retraite, la télévision allumée à plein volume, mais le cinglé du voisinage était plutôt là pour regarder l’équipe du Besiktas perdre en Ligue des champions. Déjà tête à claques d’existentialiste, Alper le désormais détective va sécher la maternelle et balader son revolver en plastique Dallas Gold dans une mégapole bigarrée, pleine d’amantes fatales, d’épiciers lyriques et de directeurs sournois…

L’Assassinat d’Hicabi Bey n’est peut être pas une énigme métaphysique, mais ça y ressemble. Sauf qu’on rit beaucoup et que, à la fin, on a la réponse.

On en parle

« Prodige d’ingéniosité, Alper se faufile partout, se confrontant aux méchants avec comme seule arme un flingue en plastique. Désopilant. » Marie-Claire

« On visite le pays côté coulisses – mais avec le plus désopilant des guides… Un polar loufoque Made in Turquie. » Grazia

« Un livre percutant, drôle, onirique par moments, volontairement incisif et corrosif et surtout profondément analytique sur les relations humaines et ses déchirements, mensonges, incongruités et machiavélismes ; un livre qui vous obligera à parler avec un enfant de cinq ans en le prenant pour un véritable adulte et un livre qui vous rappellera que grandir ne fait pas toujours progresser en intelligence… » L’Express.fr

« Surdoué, existentialiste, impertinent, Alper, ce caïd local, est surtout attachant… » Ouest-France

« Une fraîcheur et une inventivité rares. » Corse-Matin

« Attention, petit bijou de comédie policière… On rit et on est pris par l’intrigue en même temps. Un excellent roman noir. » Métro / Alibi

« Il traque les tueurs en brandissant un revolver en plastique… On se croirait dans un film de Kubrick ! » Tageszeitung

« Imaginez le Petit Nicolas sorti de Sciences-Po, jouant au détective (…) dans les quartiers populaires de la deuxième ville la plus peuplée d’Europe, (…), et vous sourirez à chaque page. » Point de vue

« Un délicieux roman, une comédie policière d’une belle drôlerie… L’auteur Alper Canigüz s’amuse avec une vraie maestria du décalage qui sert de base à ce suspense. On passe un excellent moment de lecture avec cet attachant Alper Kamu, un détective digne des plus grands noms de ce métier. » Action suspense, Claude Le Nocher

« Un petit bijou d’humour et de fraîcheur. » Le Courrier de l’Ouest

« Armé de son revolver en plastique, Alper sèche les heures de sieste pour arpenter longuement ses rues et ses arrière-cours, étonnamment familières… Drôle! » Le Vif

« Intelligent, brillant même parfois, et bourré d’humour… Polar foncièrement original et étonnant, il démontre s’il en était encore besoin que l’on peut sans cesse renouveler le genre. » Encore du noir

« Un polar joyeusement décalé, un roman vraiment réjouissant… » RCF, « J’ai lu » (podcast à écouter ici)

« Quelle claque, ça ne ressemble à rien d’autre, c’est d’une audace et d’une originalité folle, ça fait un bien fou. » Jean Dewilde – Jack is back again

« Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce livre est totalement fou !… Le jeune Alper en a dans le cerveau, il arrive, petit à petit, à démêler le vrai du faux et nous fait découvrir au travers de ses yeux les travers de son quartier, le boulot de ses parents et sa vie dans une famille très spéciale. » Les lectures de Mylène

« Alper est gonflé, drôle, malin comme un singe. » Le blog du polar de Velda

« L’Assassinat d’Hicabi Bey est une véritable perle rare qui donne un nouveau souffle au genre. Il fait partie de ces romans dont on ne souhaite jamais arriver au bout et qu’on laisse reposer longtemps encore après la lecture sur sa table de chevet. » Les polars de Mika

« Se faire faire la leçon par un gamin de 5 ans ? L’auriez-vous cru : j’ai adoré ! » Les lectures de Liliba

« Certaines scène font penser à une nouvelle Guerre des boutons urbaine version turque et polar… » Lyvres

« Wahou ! Quel livre ! Je crois que c’est bien la première fois que je lis un roman comme ça, où l’auteur nous plonge dans une intrigue ayant un pied dans la réalité et l’autre dans les étoiles. » L’ombre des voyageuses

Chronique d’Olivier Van Vaerenbergh de Focus vif à lire ici.

« Un roman on ne peut plus drôle et original, avec un parti-pris de narrateur risqué mais maitrisé de bout en bout et un fond brillant. Une lecture indispensable! » Un dernier livre

« Les Editions Mirobole continuent de nous faire découvrir des pépites tapies dans l’ombre. » Totaly brune

« L’assassinat d’Hicabi Bey fait partie de ces nouveaux romans originaux, agréable à lire. » Unwalkers

« Comme je vous le disais, ce roman est une bien belle surprise, c’est même la belle découverte d’un auteur qu’il faudra suivre à l’avenir. C’est aussi ma première lecture turque, preuve supplémentaire s’il en fallait, que le polar n’a pas de frontière et que le talent est partout. » Black novel

« Avec une intrigue dense et tendue, un format court à deux-cent cinquante pages, une petite touche de philosophie et de fantastique, « L ‘assassinat d’Hicabi Bey » fait un joli polar très drôle, atypique, inclassable, et que l’on ne peut que recommander. » Mythologica

« Aucun doute, on passe un excellent moment de lecture avec cet attachant Alper Kamu, un détective digne des plus grands noms de ce métier. » Action-suspense

« L’histoire est cohérente, et la touche d’humour bien placée de l’auteur est appréciable. À découvrir. » Polars.etc

« Ce roman allie énigme policière et humour dans une capitale turque oscillant entre tradition et modernité. Un auteur et un ouvrage à découvrir. » A l’écoute des livres

« Avec L’assassinat d’Hicabi Bey, second roman original et réussi, Alper Canigüz nous donne envie de retourner avec lui en Turquie. » Hannibal le lecteur

« Un polar atypique, drôle, inclassable et désopilant. »  Collectif polar

Les libraires en parlent

« Je me suis régalé comme rarement » coup de cœur Librairie Critic Rennes La vidéo ici.

Coup de cœur Espace Culturel Leclerc Marmande

« Magnifiquement osé, L’assassinat d’Hicabi Bey est aussi terriblement drôle. Ou comment suivre une affaire policière en riant à toutes les pages.  » MATHIEU de FNAC Noisy-le-Grand Sélection

« Les polars vous emmènent en voyage. » Librairie Quai des Brumes

Sélection lectures d’été Librairie Dédicace

« Entre deux méditations existentielles absurdes sur le sens de la vie, va commencer alors pour lui une enquête qui l’amènera à interroger une galerie de personnages tous plus allumés les uns que les autres, armé de son seul pistolet en plastique et d’un sens de la répartie hors du commun. Une histoire bien rythmée pour un livre à l’humour corrosif, parfait pour passer un bon été ! » Le Passage Culturel

« Les jeunes éditions Mirobole, installées à Bordeaux, nous offrent là un polar joyeusement décalé où l’auteur, le turc Alper Canigüz, un maitre dans l’art de la formule, déploie un humour corrosif. » Coup de cœur Lignes Horizons Librairie

« La bonne surprise de l’été aux éditions Mirobole : un livre drôle, étonnant, érudit et décalé… » Coup de cœur librairie Gwalarn

« Difficile de ne pas succomber au charme de ce gamin hors-norme. » Coup de coeur librairie Soleil Vert

Coup de cœur BDP Corse du sud

Sélection Le choix des bibliothécaires Ici

Sélection librairie SFL Ici

À découvrir aussi

Une Fleur en enfer