L'Âge d'or

Michal Ajvaz
Traduit du tchèque par Michal Pacvon / Aline Azoulay

AGE_D_OR_3D
  • Parution le 24 août 2017
  • ISBN 9 782 375 610 725
  • 22 € - 320 pages

Par l'auteur de "L'Autre ville", une plongée vertigineuse au cœur d'un monde perdu.

À travers un carnet d’exploration fictif, un voyageur revisite en imagination l’île peuplée d’excentriques où il vécut plusieurs années, faisant resurgir un univers de bruissements, d’odeurs et de lumières mouvantes, royaume de l’étrange et du beau dont le joyau le plus envoûtant est un livre labyrinthique que les indigènes complètent ou altèrent au gré de leurs humeurs…

Sur les traces de Michal Ajvaz et de son narrateur nostalgique, le lecteur arpente cette île mystérieuse, royaume de l’insensé et de l’absurde à la géographie vaporeuse, au langage mouvant, au gouvernement improbable, et  se perd dans un roman extravagant à la lisière d’un guide touristique devenu fou, au fil d’un imaginaire qui file à bride abattue…

0001 (6)0001

« Michal Ajvaz livre là une singulière carte de la désorientation narrative, le philtre envoûtant d’un voyage non en Absurdie, mais en Atopie, lieu sans position pour un journal sans date, où le pourtour d’une île efface les cadres de l’écriture et ouvre à l’infinie mobilité de la songerie. » François Angelier, Le Monde des livres

« Les images foisonnent, les caractérisations étonnent et l’ensemble finalement détone. C’est un véritable voyage qui nous est proposé à travers cette île nébuleuse, impalpable et unique. Une fabuleuse lecture pour celui qui s’engage confiant et sans idées pré-conçues dans ce labyrinthe de mots au charme capiteux et déroutant. Une véritable claque !  » Le Capharnaüm éclairé

« L’étonnement et le ravissement sont de mise à chaque chapitre, témoin unique de la disparité de cette culture aborigène. L’écriture poétique de l’auteur participe à cet enchantement de chaque instant. » Le Fictionaute

« Son plus brillant roman, entre ethnographie, philosophie et conte. » Le Matricule des anges

« Comment parler de ce roman ? Un roman adoré est souvent difficile à chroniquer… On ressort de cette expérience surréaliste avec l’esprit voyageur. Michal Ajvaz, qu’il en soit conscient ou non cherche à nous faire comprendre qu’il serait temps, comme les insulaires, de s’affranchir des règles imposées par la société et de se laisser vivre de temps en temps malgré les difficultés du quotidien et la noirceur du monde.  » Nyctalopes

« Tout sonne tellement « vrai » et « vécu » que c’en est troublant : l’existence de cette île, j’y croyais. Peut-être est-ce la faute de l’écriture d’Ajvaz, qui semble toujours sonner terriblement juste, et c’est peut-être cela que j’ai le plus admiré. » D’encre et de rêves

« La description de cette île est le travail cohérent et minutieux d’un perfectionniste qui dresse là un portrait scrupuleux et passionnant. Il se penche sur son organisation, ses traditions, son administration, sa population, son architecture, a pensé à tout et dans tous les détails. Il s’adresse à toi, cher lecteur, s’offre le droit de t’interpeller et de te tutoyer. » Touchez mon blog

Les libraires en parlent

« L’âge d’or, extraordinaire récit de voyage à la rencontre d’une île étrange et de ses habitants. Une nouvelle fantasmagorique littéraire à savourer la tête dans les étoiles. » Grégoire, Librairie Obliques à Auxerre

« Si les voyages forment la jeunesse, ils mettent également en perspective nos conceptions des choses. Le séjour relaté ici sur une île aux coutumes bien éloignées des nôtres en est la meilleure preuve. Original et inattendu, ce roman ouvre des horizons, vous propose un dépaysement radical et vous donnera des envies d’ailleurs. » Antoine, Librairie Millepages à Vincennes

 

À découvrir aussi

L'autre ville