Le vivant

Anna Starobinets
Traduit du russe par Raphaëlle Pache

Le vivant
  • Parution le 15 mai 2015
  • ISBN 979-10-92145-41-0
  • 22 € - 481 pages

« Ô Vivant, tu es trop bon ! Tu es plein d'amour, tu pardonnes à tes enfants égarés ; tu ne punis pas, tu corriges. »

Dans un futur lointain, les humains sont connectés via des implants à un réseau commun. Ensemble, ils forment un organisme unique, le « Vivant ». La mort n’y existe pas : dès qu’un individu est « mis sur pause », son code génétique renaît dans un nouveau corps. Le nombre d’humains est constant – trois milliards : Le Vivant vacille sur ses bases lorsque l’impensable survient un homme naît. Il est sans code, sans patrimoine, il n’est la réincarnation de personne. On l’appelle Zéro. Placé sous étroite surveillance, il devra trouver des réponses sur son identité dans un monde réputé parfait… Anna Starobinets déploie les codes de la littérature d’anticipation pour interroger d’une manière glaçante les traumas de nos civilisations virtuelles.

Anna Starobinets, auteur phare de la jeune génération russe, vit à Moscou. Son premier ouvrage, le recueil de nouvelles Je suis la reine, a été finaliste du Grand Prix de l’Imaginaire 2014. Elle est traduite en huit langues.

Finaliste du prix Une Autre Terre 2016.

Prix Européen Utopiales 2016

On en parle

« Un ouvrage qui fait réfléchir,  dans la lignée d’un 1984 ou d’un Fahrenheit 451, à lire au moins une fois dans sa vie. » Encore un chapitre

« Anna Starobinets est de retour avec une anticipation… plus encore démente ! » Jérémy Bernède – Midi Libre

« Par voie de consé­quence, elle incite le lec­teur à jouir de la réa­lité concrète tant qu’elle existe encore, notam­ment en pro­fi­tant d’un bon livre lorsqu’on a la chance d’en déni­cher un. Et Le Vivant fait indé­nia­ble­ment par­tie de cette catégorie. » lelitteraire.com

« Une lecture qui vous happe doucement et vous entraîne dans ses plus sombres méandres. Troisième lecture Mirobole et ce n’est rien que pur délice. » Un dernier livre avant la fin du monde

« Un roman original, imaginatif. » Canel

« Enfin, elle saupoudre le tout d’un brin de politique et de pouvoir absolu qui lui permette définitivement d’entrer dans le cercle très fermé des plus grands: comme Orwel et Huxley. » Polars Addict

« Malgré ces bémols, je dois dire qu’Anna Starobinets fait preuve d’une grande maîtrise pour poser son décor virtuel. » Un Papillon dans la Lune

« Anna Starobinets nous plonge dans une dystopie glaçante, qui nous happe dès les premières pages. » La Prophétie des Ânes

Les libraires en parlent

« Une bonne surprise. » Librairie L’Atalante

« Anna Starobinets nous livre ici un roman d’anticipation vertigineux et terrifiant, où l’information fourmille et nous percute de plein fouet. Elle construit et déconstruit son récit avec brio, nous laissant trier et analyser les informations et l’intrigue. On s’imprègne rapidement de ce rythme si particulier qui nous tient en haleine, on se laissera littéralement absorber par Le Vivant et l’écriture de l’auteur jusqu’à la chute finale.  » Librairie française la Page à Londres

Coup de coeur Librairie Mollat

À découvrir aussi

Je suis la reine