Amandine Py

C’est avec la passion d’une exploratrice qu’Amandine Py plonge dans les univers des auteurs espagnols ou latino-américains, essayistes, romanciers ou poètes, pour tenter d’en recréer la substance en français. Elle a traduit Alejandro Guyot, poète de l’imperceptible, Eduardo Punset, cet homme féru de sciences, Pablo Iglesias, l’infatigable dirigeant politique du mouvement Podemos, Sergio Olguín, cet auteur argentin qui écrit des polars avec l’éthique et le réalisme d’un journaliste, Carlos Salem, autre argentin vivant en Espagne, qui met sa verve et son l’exubérance légendaire au service du roman noir, María Oruña, qui marie le genre à un lyrisme et des histoires inoubliables, et Alexis Ravelo, qui depuis son microcosme des Canaries observe les ravages de la misère sur les petites gens, et s’en fait le narrateur subtil dans des romans pleins de couleurs.  Depuis 2011, elle traduit des essais scientifiques (Eduardo Punset) et politiques (Pablo Iglesias) pour les éditions Les Arènes, des romans noirs pour Actes Sud (Carlos Salem, Sergio Olguín, María Oruña) et les éditions Mirobole (Alexis Ravelo), de la poésie contemporaine (Alejandro Guyot, Lautaro Ortiz) publiée aux éditions Vents d’Ailleurs. Elle se consacre aujourd’hui entièrement à la traduction littéraire, un métier d’écriture à la croisée de la fiction, des langues et des cultures.